Rénover l’ancien : les poutres apparentes

Poutres et plafond boisDonner une nouvelle jeunesse à des poutres anciennes n’est pas une mince affaire, surtout quand elles ont été dissimulées pendant des années derrière du plâtre, comme c’est souvent le cas...

La plupart du temps, ce sont les propriétaires ou d’anciens locataires qui ont préféré s’épargner la tâche de l’entretien du bois. Le traitement de ce dernier sera donc la première étape de la rénovation.

Rafraîchir et traiter le bois

Si les poutres peuvent avoir été soustraites au regard derrière un mur de plâtre, il n’est pas rare non plus qu’elles aient été recouvertes de papier peint comme on le faisait autrefois. Dans tous les cas, il faudra mettre à nu les poutres, avant de les décaper puis de les traiter : le bois a pu être infesté de termites. Un traitement parfois long, selon l’état du bois et le produit employé, mais indispensable avant tout autre travail de rénovation.

Le Xylophène est le soin traitant le plus courant et se décline en différentes versions : poutres & charpentes, Triple action, naturel... Son application se fait après ponçage et dépoussiérage, et pourra/devra être complétée d’une couche d’huile (nourrit et protège) et d’un saturateur, qui protège le bois des taches et des dégradations dues aux UV et à l’oxydation.

Polissage & finitions

Une fois traitées, les poutres doivent être polies : cette étape aura un impact important sur leur aspect extérieur. Pour cela, une machine à poncer ou du papier de verre de plus en plus fin (de grain jusqu’à 600 pour un ponçage brut, 2 000 pour un ponçage très minutieux) seront employés. Sinon, le sablage à sec est sûrement la solution la plus efficace ; il s’effectue avec un compresseur, une lance et un équipement de protection adapté.

Durant cette opération, du sable fin est fortement projeté sur les poutres pour obtenir un polissage naturel – mieux vaut dans certains cas la faire pratiquer par un pro. Terminer en aspirant la poussière avec un aspirateur industriel et, en finition, par une couche d’huile de lin + essence de térébenthine sauf si vous souhaitez conserver l’aspect brut du bois.

Poutres apparetnes rénovées

Peinture ou vernis ?

Pour finir et parfaire le rendu de vos poutres, vous aurez le choix entre teinture, vernis, brou de noix ou peinture. Il existe de multiples nuances de teinture correspondant aux différentes essences de bois : noyer, chêne, merisier, allant ainsi du blond au foncé. Celle-ci s’applique avec un pinceau large ou au chiffon, dans le sens des fibres du bois. Puis, diluer et égaliser la teinte à l’aide d’une éponge essorée.

Le vernis à bois et le brou de noix, souvent employés pour la décoration des poutres, donnent une coloration plus ou moins foncée en fonction du nombre de couches. Quant à la peinture, elle a pour avantage de ne pas assombrir la pièce et de mettre en valeur l’espace même dans un lieu mansardé. Choisir une peinture blanche ou pastel (2 couches) et qui conserve malgré tout le grain du bois.

Écrit par Tess le dans La maison

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : xkkmf83ktn