Une cuisine américaine bien intégrée

Au départ, mon choix pour une cuisine américaine était surtout dans l’optique de gagner de l’espace. Mais une fois que cette dernière a été entièrement aménagée, ce type de cuisine a apporté la touche de modernité que je recherchais tant dans mon appartement.

Pourquoi une cuisine ouverte ?

La cuisine américaine est aujourd’hui une tendance en matière de décoration d’intérieur et n’est dorénavant plus réservée aux petits espaces. Et même si j’ai surtout privilégié cette installation pour optimiser l’espace et la luminosité dans mon salon, je suis particulièrement satisfaite de l’esprit loft apporté par une cuisine ouverte.

Cela sans parler de l’ambiance chaleureuse et conviviale de la pièce, puisque mon salon s’est tout simplement transformé en un véritable lieu de vie. Je suis plus que jamais impatiente de recevoir à diner ou à déjeuner collègues de travail, amis et proches. En effet, comme les préparatifs et la cuisson des aliments ne se font plus dans une pièce à part, je peux à la fois cuisiner tout en leur faisant la conversation. Enfin, j’ai aussi opté pour une cuisine américaine pour garder un œil sur l’activité de mes enfants dans le salon pendant que je suis aux fourneaux.

Comment aménager une cuisine américaine ?

Mais revenons sur l’aménagement de cette cuisine ouverte sur mon salon. En effet, comme mon objectif principal était de disposer d’une cuisine fonctionnelle, dans un espace maximal de 12 mètres carrés, l’agencement des appareils électroménagers et des meubles s’est fait de manière linéaire. Le mobilier pour le rangement occupait bien sûr la partie haute du mur.

Cuisine américaine

Et pour casser l’effet couloir très inesthétique, un ilot central a été aménagé au milieu de la pièce, marquant ainsi la frontière entre la cuisine et le salon. Sinon, sur un pan d’un mur de la zone cuisine restée encore inoccupée a été installée une tablette. Cette dernière fait à la fois office de second plan de travail et de salle à manger pour les repas rapides et les petits déjeuners. Par ailleurs, pour que je sois très à l’aise et libre de mes gestes dans la cuisine, le triangle fonctionnel a été scrupuleusement respecté.

Le choix de la décoration

Concernant la décoration d’une cuisine américaine, pour que la pièce soit harmonieuse, le style de la cuisine et du salon doivent être complémentaires. Pour éviter les fautes de goût, l’idéal est de bien associer les matériaux et les couleurs des murs, du plafond et du sol.

Comment s’y prendre ? Pour les propriétaires qui recherchent une ambiance chic et contemporaine, les nuances blanches, beiges ou gris clair seront à privilégier. Pour distinguer élégamment la cuisine, peignez les murs de cette dernière dans un ton légèrement foncé par rapport au mur. Si tout comme moi vous avez un petit faible pour l’ambiance pop, essayez de mélanger le vert pomme avec l’orange ou le rouge pour donner du peps à la pièce.

Mais l’originalité de ma décoration réside surtout dans la présence d’une poutre ancienne en bois au milieu de ma cuisine. Je peux y accrocher des plantes vertes, ainsi qu’y ranger les verres et mes bouteilles de vin.

Le choix du mobilier et des appareils électroménagers

Pour ce qui est des appareils électroménagers, j’ai bien sûr préféré les équipements non bruyants et économes en énergie. Et bien sûr, mon choix s’est naturellement porté sur un réfrigérateur américain pour sa capacité de stockage et pour son design moderne et chic. L’acquisition d’une hotte aspirante puissante a cependant été nécessaire pour éviter que les odeurs de nourriture se répandent dans le salon pendant les cuissons.

Écrit par Tess le dans La cuisine

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : y6sbggxfa5