Comment créer son bassin d’agrément dans son jardin ?

Bassin de jardin Vous rêvez d’ajouter une pièce d’eau à votre jardin pour en faire un véritable espace paysager ? Le bassin d’agrément, en plus d’être relativement facile à creuser et à installer soi-même, ne requiert aucun permis de construire.

Attention toutefois à ne pas voir trop petit : plus un bassin est grand, plus il s’équilibre seul naturellement et votre jardin aquatique sera plus facile d’entretien.

Etape 1 : creuser le bassin

Pour commencer, il vous faut déterminer le périmètre de votre bassin et prévoir une profondeur de 30 cm à 1,20 m pour que les plantes aquatiques puissent se développer.

Installez des repères au sol ou délimitez l’ensemble du périmètre à l’aide d’une grosse corde ou d’un tuyau d’arrosage. On peut alors creuser les contours du bassin en suivant le tracé au sol, en commençant par les bords, puis progresser en modelant le dénivelé souhaité. Prévoir un premier pallier de plantation et terminer par la zone la plus profonde.

Il est impératif de procéder en vérifiant régulièrement l’horizontalité du futur bassin à l’aide d’un niveau : pour ce faire, utiliser une planche montée sur des piquets. Enfin, tracer une petite tranchée tout autour de votre bassin afin d’y enterrer la bâche d’étanchéité.

Etape 2 : poser la bâche

Mettre de côté la terre qui viendra combler la tranchée, et procéder à la vérification du dénivelé complet de votre bassin à l’aide d’un décamètre. Assurez-vous que le gradin qui accueillera vos plantations soit parfaitement horizontal. Avant de poser la bâche, passer au crible l’intérieur du bassin pour en retirer les cailloux qui risqueraient de percer la future membrane.

Couvrir l’ensemble du bassin de bandes de géotextile (synthétiques ou écologiques comme la toile de jute et le feutre). Bloquer les bandes avec des pierres pour éviter qu’elles ne se déplacent durant la pose de la bâche. Faire glisser minutieusement la membrane, préalablement amollie au soleil si possible, sur les bandes sans les déplacer. Ajouter des pierres sur les bords de la bâche afin de la maintenir solidement.

Nénuphar

Etape 3 : les finitions

Vous pouvez dès lors remplir votre bassin : répartir au fur et à mesure la bâche en faisant des plis réguliers sur toute sa longueur. Attendre quelques jours que le poids de l’eau écrase bien le fond du bassin, puis on peut découper l’excès de membrane avec un cutter. Veillez à prévoir une marge assez grande pour enterrer les bords de la bâche dans la tranchée, et tailler les bandes de géotextile à la même dimension.

Reste à enterrer le tout avec la terre réservée et renforcer votre installation à l’aide de dalles ou de pierres lourdes. Votre bassin est prêt, vous pouvez terminer de le remplir ! Une fois opérationnel, disposez vos paniers de culture contenant les plantes aquatiques sur le gradin. Les plantations peuvent être installées vers mars-avril et le bassin doit bénéficier d’au moins 4 à 5 heures d’ensoleillement par jour : vos nénuphars ne tarderont pas à offrir leurs premières fleurs de la saison.

Écrit par Tess le dans Le jardin

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 46g58qsrtx